Sur les routes de l'Amérique Latine

Le début d'une fin

18:41, 11/11/2014, Mendoza .. Publié dans Argentina .. 0 commentaires .. Lien
Mots clefs :

C’est souvent difficile d’accepter qu’un rêve prenne fin et pourtant il y a des fois où l’on a pas le choix. Il y a 10 mois de cela nous faisions la route Mendoza-Buenos Aires a toute allure pour arriver a temps pour récupérer Sandra a l’aéroport. Aujourd’hui nous empruntons la meme route, mais dans l’autre sens. Il faut rentrer au Chili, quitter cette Argentine chérie et surtout admettre que le « road trip » prend fin et que nous ne découvrirons pas un nouveau pays le mois prochain. Cette liberté dont nous nous sommes enivrées, il faudra bientot la laisser reprendre sa route, en espérant qu'elle ne se soit pas totalement évaporée de nous. D’ici quelques jours nous serons à Santiago pour vendre Inti’tine dont nous nous séparons avec regret. Nous ferons le possible pour qu’elle reprenne la route et mène d’autres voyageurs au bout de leurs envies.

MAIS, a toute fin un commencement ! Des rêves et des envies nous en avons plein la tête ! Et si aujourd’hui nous ne savons pas encore a quoi nous occuperons notre futur proche, Geny comme moi nous savons que l’avenir est prometteur et que nous apprendrons encore et encore quelque soit la prochaine expérience que nous choisiront !

Arrivées a Mendoza, on a comme une impression de fin du monde. Devant nous se dressent les Andes, dans leur beauté immense, comme une alégorie, elles semblent nous défier : « Aurez vous le courage de me traverser ou resterez vous a mes pieds ? »

 « Petit détour par Washington, qui a bien changé d’ailleurs !!! »

 

"El Puente del Inca"




Une dernière échappée avec Inti'tine

18:24, 9/10/2014, La Carolina .. Publié dans Argentina .. 0 commentaires .. Lien
Mots clefs :

Profiter un maximum de nos dernières centaines de kms avec Inti’tine... Aujourd’hui c’est l’anniversaire de Geny alors on décide de se la jouer cool. On retourne a El Trapiche, un petit village perché ou on avait passé un petit moment en attendant l’arrivée de Margaux. Comme on y était arrivées de nuit on redécouvre et on décide de faire un petit circuit autour du lac. Il fait bon, même chaud, il ne nous reste plus qu’a apprécier !

Le lendemain direction le Parc nacional Sierra de las Quijadas. Inti’tine installée pour la nuit, quelques parties de yams en compagnie d’une multitude d’oiseaux (merci Margaux !) pour attendre que le soleil baisse un peu, nous partons faire les ballades.

2 heures de promenade dans ce paysage désertique et on se dit que finalement on aurait pu attendre qu’il baisse un peu plus ! L’impression d’être seules au monde dans ce milieu si hostile a l’homme ou l’on a pourtant retrouvé des traces de vie humaines. Un soleil puissant, aucun arbre pour se mettre a l’ombre, pas d’eau non plus...Arbustes, buissons épineux et cactus sont nos seuls compagnons, comment nos ancêtres ont ils fait ! Au loin, Geny voit dans les canyons des vestiges d’une cité cachée, d’ailleurs les femmes ont laissé leurs produits de beauté : avec la terre elles se faisaient du far a joue et avec l’argile des masques (elle ira jusqu’a testé son hypothèse).

De retour au camping le clair de lune est si fort que l’on peut reprendre nos parties de yams, « l’électricité gratuite » comme ils disent au Burkina, tombe a pic !

Vraiment pas farouches les animaux ici, après les oiseaux qui jouent au yams avec  nous, les espèces de mi-lièvres mi-renards qui broutent tranquilement pendant qu’on passe a coté, voila maintenant un petit renard qui suit la voiture alors que l’on reprend la direction de Mendoza. 

« Va t’en petit renard tu es bien mieux ici que si tu nous suivais ! »




Un bol d'air, un vent de folie !!!

01:22, 9/10/2014, Sierra de la Ventana .. Publié dans Argentina .. 0 commentaires .. Lien
Mots clefs :

Rien de tel qu’une petite balade pour terminer de se mettre en harmonie avec notre environnement. Du haut du Cerro Bahia Blanca on a pu observer la forêt qui avait brulée et puis les champs a perte de vue. Sur le trajet on a rencontré des chenilles et des fleurs, cette montagne a beau être très rocailleuse elle abrite des espèces très belles. Il n’y aura que le vent, plus fort encore qu’a la Laguna blanca pour venir troubler la serenité qui s’empare de nous.

 

Ce sera la dernière balade pour Margaux car a partir d’ici nous prenons la route pour Buenos Aires, objectif : ne pas rater l’avion ! Une petite halte cependant dans la ville fantome, meme pas de churros mais un dernier maté au bord d’un étang.

C’est la fin de cette aventure à 3, embourbages, pannes et attaques de baleines n’auront pas totalement réussit a venir a bout de « Majo ».

Alors boluda, après un petit aperçu de la Pat’Agonie et de quelques Argentins qui on l’espère aura été plaisant, tu as voulu continuer l’aventure seule à Sao Paolo ??!!! Bon retour et bonne fin d’installation dans ton petit chez toi, à notre tour maintenant de découvrir l’Ardèche !




Un vent de couleurs !

20:42, 1/10/2014, Viedma .. Publié dans Argentina .. 0 commentaires .. Lien
Mots clefs :

Après les baleines et les lions de mer nous nous rendons dans un lieu ou la encore la vue des animaux est extraordinaire. El Condor petite ville en bord de l’Atlantique. Une ville déserte quand nous y étions mais tout l’inverse en été. La marée et un vent  d’enfer nous empêchent de rester la des heures et des heures. Mais quel spectacle ! C’est ici que les perroquets ont élu domicile. Il y a plus de 35 000 nids dans la falaise. Cela en fait la colonie la plus importante au monde de cette espèce. Seules contre le vent nous avons eu loisir d’observer leurs différentes couleurs en vol ou pas. Très chouette. La Pachamam renferme tellement de choses magnifiques qu’on ne peut s’en lasser. Une chose peut être, avec plus de 60 000 perroquets, impossible de trouver  1 seconde de silence ! Il font du bruit quand meme, mais nous avons eu de la chance car aucun perroquet ne nous a fait caca dessus !




A la rencontre des baleines (c'est vous les baleines!)

19:18, 1/10/2014, Puerto Madryn .. Publié dans Argentina .. 0 commentaires .. Lien
Mots clefs :

Puerto Madryn sur la cote Atlantique, ville touristique et pour cause!

De nombreux animaux marins viennent ici pour se repoduire et faire l’apprentissage des petits. Nous avons été ébahies... Sur la plage tranquilement installées pour le casse croute, nous nous retrouvons face à face avec des dizaines de baleines. Un merveilleux spectacle. Elles sont relativement proches.

Nous trouvons une plage à l’écart pour passer la nuit. Rien de mieux que de faire un peu d’excercice avant d’aller se coucher hein les filles. Un petit embourbage dans le sable, c’est rigolo.

Margaux a été très rigolotte ce soir la d’ailleurs. D’un coup elle arrive assez effrayée dans la voiture, elle a entendu un bruit de grondement sur la plage... Nous décidons de lancer une expédition pour aller voir et revenons avec la certitude qu’il n’y a pas d’animaux sur la plage. Et oui, ce sont les baleines qui sont juste la, nous dormirons bercées par leur souffle.

Le lendemain matin Margaux se lève tot pour profiter des baleines et du soleil levant tandis que Gaelle un peu plus tard prépare le petit déj, je n’ai plus qu’a profiter de ce magnifique spectacle rien que pour nous.

Direction la Punta Loma pour voir les lions de mer qui se prélasse dans un petit crique alternant la pêche  et le repos. Ça a l’air tellement facile et agréable, ils ont tout compris !




{ Page précédente } { Page 1 sur 10 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

La carte des lieux visités



Rubriques

Argentina
Brasil
Experiences culinaires
Insolites
IntiLlapu Pataguilla Chile
La Paz Bolivie
Paraguay
Peru
Saparoma Bolivie
Uruguay
Visites Bolivie
Visites Chili
Warita Bolivie

Derniers articles

Nouveau blog
Une virée dans les alentours de Huancayo
Une pause chez Fio
Sur les traces des Wari
Ayacucho

Sites favoris

Blog en 2010

Amis

solovoyconmipena

Newsletter

Saisissez votre adresse email